Échanges extérieurs

Qui ?
Quoi ?
Combien ?
Pourquoi ?
L'impact du prix du pétrole
Le rôle de la croissance
L'euro
La compétitivité
Les échanges intra-firmes
Quels effets ?
QCM

 

 

 

 

 

L'augmentation du prix du pétrole


Alourdissement de la facture énergétique lié à la flambée des prix du pétrole ...
Au cours des dix dernières années, la facture énergétique de la France a triplé (déficit commercial des hydrocarbures naturels - pétrole et gaz - et autres produits des industries extractives - y compris minerais et déchets - ainsi que les produits pétroliers raffinés), passant de 23 milliards en 2003 à 66 milliards en 2013. Ainsi, le creusement du déficit énergétique de 43 milliards constitue plus de la moitié de la dégradation du solde commercial français sur la période. Rapportée au PIB, la facture énergétique, soit 3,2 % en 2013, a été multipliée par deux en dix ans, comme celle de l’Allemagne. Néanmoins, l’évolution de ce ratio est plus favorable que celle de la moyenne de l’UE, notamment pour l’Espagne, où il est multiplié par cinq sur cette période.
L’alourdissement de la facture énergétique des pays européens renvoie au renchérissement des achats de produits pétroliers lié au quadruplement des cours du Brent (108,6 dollars par baril en 2013, après 28,9 en 2003). Cette augmentation des cours du pétrole s’est également répercutée sur les prix du gaz, indexés sur le prix du baril. Cependant, la majorité de la facture pétrolière étant libellée en dollar, l’appréciation de l’euro a légèrement atténué l’impact de la flambée des prix. Cet effet prix a donc été prédominant, car entre 2003 et 2013, le volume des achats d’hydrocarbures naturels a reculé de 7 %.

... mais atténué par l’amélioration des performances énergétiques.
Le ratio de dépendance énergétique pour la France est relativement faible en comparaison des autres pays européens. Grâce à sa production électrique d’origine nucléaire, la France occupe le deuxième rang après le Royaume-Uni (producteur de pétrole), mais devance l’Allemagne. Au cours des dix dernières années, ce ratio est stable pour les principaux pays européens, à l’exception du Royaume-Uni où il s’accroît tendanciellement car ses ressources pétrolières en mer du Nord s’épuisent. Dans un contexte de délocalisation des activités industrielles, de tertiarisation de l’économie, de renforcement des normes environnementales et d’une meilleure efficacité énergétique, la consommation de produits pétroliers diminue en Europe. Ainsi, l’intensité énergétique s’améliore, y compris en France, même si son économie demeure plus énergétivore que les autres, en raison des consommations plus élevées dans les secteurs résidentiels et tertiaires.

Voir les graphiques associés :

Évolution des déficits énergétiques et prix du pétrole
Ratio de dépendance énergétique
Intensité énergétique de l'économie

Questions :
Le creusement de la facture énergétique représente la moitié de l'accroissement du déficit commercial depuis 2003.
 
 La facture énergétique représente :
 
 Le ratio de dépendance énergétique français est plus élevé que dans les autres pays européens.
 
 La facture énergétique augmente parce que la consommation de pétrole augmente.
 
 La consommation d'énergie rapportée au PIB diminue.
 
 
Mise à jour en août 2016
Les échanges extérieurs