Investissement


Combien ?
Qui ?
Quoi ?
La FBCF en général
Construction logements

L'équipement des entreprises

 

Biens d'équipement
  Productivité, capacité et renouvellement
  Investissements immatériels
  IDE
Pourquoi ?
Quels effets ?
Tests
 
L'investissement immatériel : l'exemple de la recherche-développement (R & D)
 

L’immatériel, au cœur de la stratégie des entreprises
L’activité des entreprises fait entrer en jeu quantité d’éléments, parmi lesquels l’immatériel joue un rôle de plus en plus important.
Innover : d’abord de nouveaux produits…
Entre 2002 et 2004, une entreprise de dix salariés et plus sur cinq déclare avoir innové : sur ses produits, ses procédés, son marketing ou son organisation. Le pourcentage d’entreprises innovantes est près de sept fois plus important dans les grandes entités que dans les petites. Les innovations portent avant tout sur les produits (80 % des entreprises innovantes), devant les innovations de procédé (environ 50 %). Ces deux formes traditionnelles recouvrent l’essentiel des innovations déclarées. [...] Enfin, seules 5 % des entreprises innovantes, essentiellement de très grandes unités, déclarent une innovation de rupture.
… pour répondre à une demande particulière exprimée par les clients
Pour plus des trois quarts des entreprises innovantes, innover repose d’abord sur un objectif de marketing : répondre à des demandes particulières exprimées par des clients. Viser un nouveau marché, contrer la concurrence et, dans une moindre mesure, exploiter les opportunités de R & D concernent surtout les entreprises industrielles de 250 salariés et plus. [...]
Les produits innovants pèsent davantage dans le chiffre d’affaires des petites entreprises innovantes
Trois entreprises innovantes sur cinq déclarent que leurs innovations ont eu un effet positif sur leurs parts de marché au cours des trois dernières années. Ce constat varie peu suivant la taille ou le secteur de l’entreprise. En revanche, la part du chiffre d’affaires réalisée grâce aux produits innovants est plus élevée pour les petites entreprises innovantes : un quart de celles de moins de 250 salariés réalisent au moins 15 % de leur chiffre d’affaires grâce aux produits innovants commercialisés en 2003. Pour les entreprises de 250 salariés et plus, cette part n’atteint que 10 %.
La R & D : surtout les très grandes structures et les très petites…
Près de 85 % des entreprises actives dans le domaine de la R & D ont réalisé des innovations au cours des trois dernières années. En sens inverse, seules 30 % des entreprises à l’origine d’une innovation effectuent de la recherche-développement en France.
Deux tiers des entreprises de mille salariés et plus - et même 90 % des grandes entreprises industrielles - déclarent faire de la R & D en France : la R & D constitue ainsi la composante immatérielle la plus concentrée sur les grandes entités. Néanmoins, il existe aussi une population de petites entreprises de services très actives dans le domaine.
… pour assurer avant tout une réputation d’excellence
S’engager dans la R & D s’explique d’abord par la volonté d’assurer la réputation d’excellence de l’entreprise avant même le besoin de maintenir un rythme d’innovation élevé ou d’acquérir de nouvelles compétences en raison de mutations techniques.

L’enquête « moyens et modes de gestion de l’immatériel » a été conçue par l’Insee et les services statistiques compétents en matière de statistique auprès des entreprises : le Scees au ministère chargé de l'agriculture, le SESP au ministère chargé de l'équipement et des transports, le Sessi au ministère chargé de l'industrie et la Dep au ministère chargé de la recherche. L'enquête a été réalisée fin 2005 par l’Insee (Direction régionale des Pays de la Loire) pour la partie des entreprises n’appartenant pas à un groupe et par le Sessi pour les groupes. Elle avait pour objectif de cerner les politiques de l’immatériel des entreprises dans quatre domaines - la communication (marketing), l’innovation, la R & D, la protection de la propriété intellectuelle - en quantifiant les politiques menées, leurs justifications, les effets perçus, et d’estimer les moyens budgétaires et humains mis en oeuvre.
 
Questions :
  D'après les résultats de l’enquête « moyens et modes de gestion de l’immatériel », les entreprises innovantes déclarent d'abord avoir innové dans de nouveaux procédés.
    Vrai Faux

 

D'après les résultats de l’enquête « moyens et modes de gestion de l’immatériel », les entreprises innovantes ont pour principal objectif d'accroître leur profit.

    Vrai Faux
 

D'après les résultats de l’enquête « moyens et modes de gestion de l’immatériel », la R & D est surtout le fait des grandes entreprises.

    Vrai Faux
Pour approfondir :
  La mesure de l'investissement
  Vidéo : l'investissement immatériel
  Vidéo : l'investissement en Recherche et Développement (R&D)

Mise à jour en juillet 2016